Vos centres commerciaux Auchan sur Aushopping.com CHOISIR UN CENTRE COMMERCIAL

EARTH SLIME

AUTRE DISTRIBUTION

Guitares fouettant l'asphalte, vocaux de soulful branleurs un poil out of tune, ......

> Lire la suite


Cet article n'est pas disponible à la vente sur Aushopping.com.
Pour le mémoriser, ajoutez-le à votre liste d'envies.
Descriptif produit

Guitares fouettant l'asphalte, vocaux de soulful branleurs un poil out of tune, mélodies intouchables. En d'autres termes : grosse magie sur l'eau, chef, attention. L'issue, en revanche, on ne la connaît que trop bien: un disque infernal, sublime, incandescent, et six mois plus tard le groupe explose en vol et nous laisse bavasser, seuls, pendant 20 ans.Et puis en fait, non.Après avoir rappelé qu'il était le groupe qui avait replacé l'épicentre du cool dans le 18ème arrondissement, Catholic Spray largue son inespéré deuxième album sur un tapis de goudron écrasé par la chaleur où filent à pleine vitesse refrains mongoloïdes et inoxydables, appuyant parfois un peu plus fort et avec plus d'assurance sur la boîte à mandales, histoire de bien souligner le propos et confirmer les progrès effectués en conduite depuis deux ans. Pas de panique, cependant : le groupe roule toujours sans permis et avec les deux yeux bandés, guidé par les voix morveuses de Cyprien et Pierre, qui chantent comme on progresse contre le vent, en racontant des miettes de pas grand-chose, jamais rien que des histoires de sans l'sou qui voudraient bien fumer une ginos et se trouver un bout de cul, mineur s'il le faut. Le genre de type qui, lorsqu'il vous rentre dedans, vous transmet toute sa vie, comme une maladie.Concassé en mille caillots infectieux, Earth Slime voit pourtant Catholic Spray quitter les marécages de son premier disque, où le groupe suait au milieu d'un tourbillon d'insectes, pour s'engager sur la voie des seigneurs, bardé de chrome et de haillons, désormais prêt à patater l'univers à 100% de ses capacités. Et tant pis si le mur de la fatalité et les chaudes heures de loose les attendent en bout de course, parce qu'à cet instant très précis, ils filent vers l'éternité pendant que les ruines de la Pitchfork Nation se calcinent et suppurent sous le soleil brûlant.Lelo Jimmy Batista

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.  En savoir plus fermer