Vos centres commerciaux Auchan sur Aushopping.com CHOISIR UN CENTRE COMMERCIAL

HOW TO MAKE FRIENDS

HARMONIA MUNDI

How To Make Friends comme un traité. L'Art de la Guerre selon Hifiklub. Le ...

> Lire la suite


Cet article n'est pas disponible à la vente sur Aushopping.com.
Pour le mémoriser, ajoutez-le à votre liste d'envies.
Descriptif produit

How To Make Friends comme un traité. L'Art de la Guerre selon Hifiklub. Le successeur de French Accent se révèle à la fois efficace et varié, à l'image des producteurs qui se sont partagés la couleur finale du second album de nos Frenchies: Lee Ranaldo de Sonic Youth, Andrew WK, le souffleur d'Outre- Atlantique de la positive attitude, Don Fleming, collaborateur indispensable de quelques uns des meilleurs opus de ces deux dernières entités, et enfin Kpt Michigan, connu entre autres pour ses remixes de Calexico.Retranchés dans une boîte de nuit désaffectée du sud de la France transformée en studio, Régis Laugier, à la basse et au chant, et Luc Benito, à la batterie - par ailleurs membres de Get Back Guinozzi - décident de former Hifiklub en 2006, et s'offrent les six cordes de Nicolas Morcillo sur cet album.Ces bricoleurs éclairés s'arment d'une pop jouissive, aux accents parfois blues, façon Legendary Tigerman, voire inspirés par la no-wave de James Chance, le tout savamment architecturé par des distorsions de guitares qui flirtent autant avec la dramaturgie sonique des new yorkais, qu'avec le grain d'Alan Johannes - Queens Of The Stone Age .Séduits par le résultat à la fois pertinent et original de l'élan Do It Yourself qui émane du groupe, plusieurs musiciens prestigieux s'invitent au projet, à commencer par Earl Slick, guitariste entre autres de Bowie et de Lennon ou le légendaire saxophoniste Robert Aaron qui ont collaboré à leur premier album. Sur scène l'open trio est fougueux, direct et enthousiaste. Comment se faire des amis : le web aidant, le bouche à oreille indé et arty s'opère, et les Hifiklub tournent aux côtés de certaines de leurs idoles sus citées.Bénéficiant très vite d'une réputation qui tiendrait presque du secret, leur travail est suivi par l'influent blog américain Pitchfork et leurs bandes sont confiées à ce carré VIP de musiciens et producteurs forcément vénérés. How To Make Friends comme un album inspiré. Treize titres qui jouent de la collision entre l'énergie et l'émotion, au gré des quatre itinéraires proposés par cet opus étonnant et structuré.

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.  En savoir plus fermer