Vos centres commerciaux Auchan sur Aushopping.com CHOISIR UN CENTRE COMMERCIAL

IN TERRA PACE, EVOCATIONS, INVOCATION, INTERMEZZI. POEME

PIAS

Le tombeau de Slava. Tel pourrait être, par allusion aux déplorations poétiques ......

> Lire la suite


Cet article n'est pas disponible à la vente sur Aushopping.com.
Pour le mémoriser, ajoutez-le à votre liste d'envies.
Descriptif produit

Le tombeau de Slava. Tel pourrait être, par allusion aux déplorations poétiques de la Renaissance, le titre de l'oeuvre pour violoncelle et orchestre qu'Eric Tanguy a finalement baptisée In Terra Pace en réponse à une commande en hommage à Mstislav Rostropovitch passée par Hervé Corre de Valmalète. Cette partition, créée le 22 juin 2007 à la Basilique Saint-Remi de Reims dans le cadre des Flâneries Musicales, constitue l'aboutissement d'une série de hasards et de rencontres qui ont fait du compositeur un artiste béni des dieux.L'attachement d'Eric Tanguy (violoniste de formation) pour le violoncelle relève de l'histoire ancienne. Pour le son et les possibilités expressives de l'instrument tout d'abord, mais aussi et surtout pour ceux qui en jouent merveilleusement, comme Marc Coppey dédicataire et interprète d'un premier concerto en 1995, Henri Demarquette, créateur de plusieurs oeuvres solistes et de musique de chambre, et Anne Gastinel qui, succédant au maître russe, et en plein accord avec lui, va reprendre le second concerto dont la première audition a été donnée à Reims le 11 juillet 2001.C'est au lendemain d'une audition d'Eclipse, une pièce orchestrale inspirée par le phénomène qui mobilisa la France et les français (un véritable événement international qui a attiré à Reims les télévisions du monde entier) le 11 août 1999, que Mstislav Rostropovitch se fit présenter le compositeur alors âgé de trente et un ans. Ayant pris le temps d'écouter l'enregistrement d'Eclipse, le maître russe demanda aussitôt à Eric Tanguy de lui écrire un concerto, non sans lui avoir prodigué, avant qu'il ne se mette au travail, de nombreux conseils, notamment sur les rapports de force souvent conflictuels entre soliste et orchestre.A la suite de sa tournée triomphale aux Etats-Unis avec au programme le second concerto, Slava avait fait promettre à Eric Tanguy de composer à son intention une oeuvre nouvelle.Avec Hervé Corre de Valmalète, il avait été envisagé, en vue de l'anniversaire de Slava, un Gloria pour choeur et orchestre qu'il aurait lui-même dirigé. Le jour même de la disparition du maestro, le 27 avril 2007, Eric Tanguy recevait chez Salabert, son éditeur, la partition imprimée d'In Terra Pace.Slava étant décédé, c'est Michel Plasson qui a dirigé Anne Gastinel et l'Orchestre Philharmonique de Radio France.Le lyrisme ravageur dont a parlé Pascal Dusapin à propos d'In Terra Pace confirme les rapports fusionnels unissant Eric Tanguy au violoncelle, lequel est à l'origine de deux autres partitions récentes et pour ainsi dire jumelles bien que très différentes :Evocations, pour violoncelle et piano et Invocation pour violoncelle seul.Evocations repose sur un certain nombre de figures obsessionnelles qui traversent sa musique depuis plusieurs années, et Invocation, qui constitue le point d'orgue d'une bien belle histoire vécue dans le compagnonnage de Mstislav Rostropovitch, a permis à Eric Tanguy de continuer son exploration d'un instrument pour lequel il a déjà beaucoup écrit. C'est une page véritablement violoncellistique qui fait appel autant à la musicalité de l'interprète qu'à sa technique. Et qui prend l'allure d'une prière à la mémoire de Slava.Très attaché aux relations intergénérationnelles des interprètes, Eric Tanguy s'est déclaré éminemment heureux et satisfait de l'interprétation de ses Intermezzi par le brillant pianiste Igor Levit, qui a pris la suite de Vahan Mardirossian, fidèle défenseur de la musique d'Eric Tanguy et créateur le 9 septembre 2004 de ce Poème.

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.  En savoir plus fermer