Vos centres commerciaux Auchan sur Aushopping.com CHOISIR UN CENTRE COMMERCIAL

INTEGRALE DJANGO REINHARDT /VOL.2: 1938-1947

SOCADISC

C'était une idée astucieuse de présenter la fameuse Intégrale de Frémeaux & ...

> Lire la suite


Cet article n'est pas disponible à la vente sur Aushopping.com.
Pour le mémoriser, ajoutez-le à votre liste d'envies.
Descriptif produit

C'était une idée astucieuse de présenter la fameuse Intégrale de Frémeaux & Associés, qui en est à son volume 20, comme une saison de série télé. La première décennie nous promène des débuts (intéressants documents) au quintet du Hot-Club de France, un sommet de l'histoire du jazz. Sélection Noël 2009, TÉLÉRAMA Difficile pour l'auditeur affamé mais pas nécessairement compulsif de trier parmi les multiples offres de fin d'année. L'évidence serait de se jeter sur l'intégrale du spécialiste en ce genre, Frémeaux & Associés, qui a sorti sous la direction de Daniel Nevers un premier coffret de 14 disques consacrés à la décennie 1928-1938 (...) l'ensemble des enregistrements s'étalant sur quarante disques. Travail titanesque, peu de photos mais des notes de pochette scrupuleuses où se joignent des documents, notamment des autographes de la main de Django. SO JAZZ Toute la difficulté consiste à trouver des sources sonores de première main. Il y a d'abord les disques qui ont été normalement édités, certains très rares comme les Ultraphone, d'autres de qualité médiocre sur le plan du son et dont il faut chercher de meilleures copies, notamment parce qu'ils n'ont jamais été réédités en 33 tours... Ensuite, il y a les réseaux de collectionneurs et le bouche à oreille. Des tas de gens font par exemple savoir à Jean- Christophe Averty qu'ils ont retrouvé ceci ou cela, sans avoir la moindre idée du degré de rareté de leurs disques. Et, moins connu, il y a la source Django : il s'était acheté un magnétophone à l'automne 1948, un Webster a fil. Sur ce type d'engin, on pouvait effacer, réenregistrer (...). Un collectionneur américain m'a confié un enregistrement sur acétate qu'il avait lui-même effectué à partir d'un concert de 1937, avec Grappelli, diffusé sur les ondes courtes, mais uniquement outre-mer. Ce qui explique que personne n'en avait trace en France ! Daniel NEVERS interrogé par Alex DUTILH, JAZZMAN

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.  En savoir plus fermer