Vos centres commerciaux Auchan sur Aushopping.com CHOISIR UN CENTRE COMMERCIAL

JASMINE FLOWERS

AUTRE DISTRIBUTION

Rao Ying Musicienne de cithare Zheng (Gu Zheng). Diplômée à l'Orchestre du ...

> Lire la suite


Cet article n'est pas disponible à la vente sur Aushopping.com.
Pour le mémoriser, ajoutez-le à votre liste d'envies.
Descriptif produit

Rao Ying Musicienne de cithare Zheng (Gu Zheng). Diplômée à l'Orchestre du Conservatoire de Wuhan en 1998, elle a commencé à jouer du Gu Zheng dès l'enfance et elle est l'une des premières à obtenir le premier prix de musique traditionnelle chinoise de la région de Chine centrale.Elle est également professeur de Gu Zheng et a obtenu d'excellents résultats auprès de ses élèves. Après avoir participé en tant qu'interprète musicale au festival de Cannes à la soirée La nuit de Hong-Kong, elle a tout de suite enchaîné sur l'enregistrement de la bande originale du film L'idole, composée par Gabriel Yared. Aujourd'hui, elle poursuit sa vie de concertiste dans l'Europe, alliant la musique contemporaine à la musique traditionnelle.Lai Long Hon, né en 1948 à Phnom-Penh a commencé dès l'âge de 12 ans son apprentissage de la flûte traversière, appelée traditionnellement Dizi en chinois. A l'âge de 16 ans il a déjà joué des nombreuses interprétations des oeuvres classiques et il a très souvent obtenu des critiques de remarquables appréciations parmi les quotidiens locaux du pays. En 1975 il a décroché un deuxième prix dans un concours de musique nommé Soirée de Mélodie auquel participaient des musiciens venant de toute la ville de Hong Kong. Après cette expérience il a commencé à donner des cours de flûte (Dizi) dans le Conservatoire Hai Yuen de Hong Kong.En 1981 il est immigré en France où il a continué à poursuivre son apprentissage chez Le Maître Chiev Kuang Yi, qui est un flûtiste très renommé. Le Maître Chiev lui a appris la maîtrise de la technique sur quelques instruments à vent tels que la flûte traversière (Dizi) et la flûte droite (Xiao).Récemment il a interprété, avec des musiciens chinois qui ont fait leurs études en France, des morceaux de musique traditionnelle de Chine. Ils ont participé à plusieurs manifestations musicales en France et à l'étranger.Guo Gan, Yi-zhen de nom de courtoisie, est né en Chine, dans la ville de Shenyang. Avec l'élégance et la virtuosité qui le caractérisent, Guo Gan a déjà beaucoup fait pour populariser, partout dans le monde, l'erhu instrument traditionnel Chinois.C'est ainsi qu'il a acquis une réputation internationale qui lui vaut notamment de jouer avec des artistes aussi prestigieux que Lang Lang, Didier Lockwood, Yvan Cassar, Gabriel Yried, Jean François Zygel.Lorsqu'il s'agit de mettre en valeur son instrument de prédilection, Guo Gan s'adapte avec maestria à tous les répertoires, à toutes les formations, à toutes les salles et à tous les publics, sans pour autant s'éloigner tout à fait des racines musicales chinoises. C'est aussi sa manière de rester fidèle à l'enseignement qu'il a reçu, dès sa prime jeunesse, auprès de son père, Guo Jun Ming (1940-2010), lui-même légendaire grand maître d'erhu.Guo Gan, diplômé du conservatoire de ShenYang, puis professeur au Conservatoire de Shen-Yang (en 1995), obtient le premier prix du concours de musique traditionnelle (en 1992). En 2001, Guo Gan décide de venir à Paris pour étendre ses expériences musicales. Il s'inscrit à l'Ecole Nationale de Musique de Fresnes où il poursuit une formation depercussions jazz.Il perfectionne sa technique des percussions en Jazz auprès de Vives Querol Marc. Il continue à donner des concerts parallèlement. Il est régulièrement invité aux festivals en Europe et USA. Outre ses nombreuses interprétations publiques, il compose des musiques de film dans L'idole, Le Premier Cri, AO, Shao Lin, Sparrow, SaMajesté Minor, et documentaire Chang Da-Qian, Himalaya.

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.  En savoir plus fermer