Vos centres commerciaux Auchan sur Aushopping.com CHOISIR UN CENTRE COMMERCIAL

LET'S GET LOST

PIAS

Son premier album chez Mack Avenue a permis à la grande famille du jazz de la dé......

> Lire la suite


Pour le mémoriser, ajoutez-le à votre liste d'envies.
Descriptif produit

Son premier album chez Mack Avenue a permis à la grande famille du jazz de la découvrir ; elle fait partie de ces rares artistes qui réconcilient le public et la critique, comme en témoigne les nombreuses standing ovations pendant ses concerts - souvent la résultante de scats étourdissants - et les chroniques enthousiastes des journalistes qui y assistent. Et ses ventes dalbums lors des séances de dédicaces se comptent souvent par plusieurs centaines !Dans un registre qui doit beaucoup au jazz manouche, en y apportant toutefois sa propre touche, Cyrille Aimée interprète souvent des reprises de thèmes peu joués du répertoire jazz, et ce nouvel album ne fait pas exception. Mais elle offre également, composées par elle-même et/ou ses musiciens, des mélodies fort joliment troussées dont certaines pourraient bien devenir de futurs standards. Ce nouveau disque, enregistré avec le même groupe - soudé par trois années de tournées et travail en commun - semble plus apaisé et introspectif que le précédent. Si mon précédent album représentait le versant solaire de ma musique, celui-ci est davantage éclairé par la lune déclare Cyrille. Dans un monde hyper connecté, jai besoin parfois de tout débrancher, de me recentrer, et de profiter de ma solitude . Malgré tout, la musique sourit et égrène ses moments joyeux ou plus mélancoliques ; lalbum est sublimé par le jeu de guitare très lyrique de Michael Valeanu et le swing toujours inspiré dAdrien Moignard ; la sûreté dune excellente rythmique dorigine australienne (le contrebassiste Samuel Anning et le batteur Rajiv Jayaweera) complète une formation très affûtée.La cohésion de lensemble de la formation doit beaucoup à un répertoire longuement rôdé aux scènes des clubs de jazz américains. Il faut aussi le rappeler : Cyrille Aimée fut lauréate du concours de Jazz Vocal du Festival de Montreux en 2007, finaliste de la Thelonious Monk international Jazz Competition en 2010 et a encore gagné la Sarah Vaughan international jazz Competition en 2012. Et noublions pas que Cyrille Aimée a grandi à Samois-sur-Seine, le village de Django Reinhardt... Bref, aux côtés de Cécile McLorin Salvant, nous sommes en présence de lune des nouvelles grandes voix du jazz, à suivre de très près !

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.  En savoir plus fermer