Vos centres commerciaux Auchan sur Aushopping.com CHOISIR UN CENTRE COMMERCIAL

LIVE AT L'OLYMPIA

WAGRAM

Le 22 novembre 2000, à 20 heures, 2500 personnes attendent impatiemment l'arrivé......

> Lire la suite


Pour le mémoriser, ajoutez-le à votre liste d'envies.
Descriptif produit

Le 22 novembre 2000, à 20 heures, 2500 personnes attendent impatiemment l'arrivée de Ray Charles devant l'Olympia. Leconcert s'annonce exceptionnel. Le roi de la soul, accompagné d'un orchestre de 32 musiciens, célèbre ses 70 ans, l'aube d'unnouveau millénaire, et rend hommage à la salle dans laquelle il fit ses débuts européens, en 1960. Jean-Pierre Grosz, son agent,son producteur et son ami depuis vingt-sept ans, a tout prévu dans les moindres détails : des caméras pour immortaliserl'événement ; des techniciens pour enregistrer une heure quarante-cinq de musique en live. Ray Charles - Dernier blues à paris -mais, à 20h30, les portes du music-hall sont encore fermées. L'atmosphère devient tendue. La foule envahit les trottoirs, la policeintervient et menace d'annuler le concert. Personne ne sait ce qui se passe. Et puis vient le moment où, sans aucune explication,le public peut, enfin, accéder à la salle. Jean-Pierre Grosz monte sur scène et annonce : Ray Charles est là, mais, en raisond'un imprévu, il jouera sans son orchestre . Privé de son ensemble, Ray Charles se produit alors avec un trio - basse, batterie,guitare - et en acoustique, ce qui ne lui était plus arrivé depuis cinquante ans, lorsqu'il jouait dans les clubs.Ce concert, est l'un des témoignages les plus magiques de toute la carrière du chanteur.

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.  En savoir plus fermer