Vos centres commerciaux Auchan sur Aushopping.com CHOISIR UN CENTRE COMMERCIAL

MINSTRELS DEBUSSY, PIERNE, FAURE

RUE STENDHAL DIFFU

Il n'y a pas encore bien longtemps - quinze ans peut-être - un compositeur franç......

> Lire la suite


Cet article n'est pas disponible à la vente sur Aushopping.com.
Pour le mémoriser, ajoutez-le à votre liste d'envies.
Descriptif produit

Il n'y a pas encore bien longtemps - quinze ans peut-être - un compositeur français, qui avait l'audace de s'aventurer sur le terrain de la musique instrumentale, n'avait d'autre moyen de la faire exécuter que de donner lui-même un concert et d'y convier ses amis et les membres de la presse ; quant au public, au vrai public, il n'y fallait pas songer ; le nom d'un compositeur à la fois français et vivant imprimé sur une affiche avait la propriété de mettre tout le monde en fuite. Les sociétés de musique de chambre, nombreuses et florissantes alors, n'admettaient sur leurs programmes que tous les noms resplendissants de Beethoven, Mozart, Haydn et Mendelssohn, quelquefois Schumann pour faire preuve d'audace. Tel était le commentaire de Camille Saint-Saëns en septembre 1880 à propos du rôle que joua la Société nationale de musique dans l'éclosion de nombreuses oeuvres de musique de chambre de 1870 à la Première Guerre mondiale. Mais cette société ne fut pas la seule à exercer cette stimulation. Que ce soit dans le cas de la sonate de Fauré (1845-1924) ou de celle de Pierné (1863-1937), la rencontre avec un instrumentiste virtuose fut également déterminante.Texte de Denis Herlin, directeur de recherche au CNRS (IRPMF) Extrait du livret du CD Izumiko Aoyagi et Christophe Giovaninetti ont commencé à jouer ensemble à Marseille alors qu'ils étaient étudiants dans la classe de Pierre Barbizet. Ce grand pianiste, qui a constitué avec le violoniste Christian Ferras le célèbre duo Ferras-Barbizet, leur a enseigné pendant quelques années l'art de cette formation. Mais ce n'est que bien plus tard, en 2009, après avoir chacun affirmé indépendamment sa carrière, qu'Izumiko Aoyagi et Christophe Giovaninetti décident de constituer un duo régulier. Ils se sont produits de nombreuses fois en France et au Japon. L'exécution pleine de parfum de ce duo formé récemment mais déjà mûri comme un grand duo d'autrefois, a fortement impressionné... (concert à Hamarikiu Asahi Hall de Tokyo, Ongakunotomo novembre 2011).

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.  En savoir plus fermer