Vos centres commerciaux Auchan sur Aushopping.com CHOISIR UN CENTRE COMMERCIAL

OPEN HEARTS

LA BALEINE

Alors que l'un des sommets de la pop mancunienne et donc anglaise, le premier ...

> Lire la suite


Cet article n'est pas disponible à la vente sur Aushopping.com.
Pour le mémoriser, ajoutez-le à votre liste d'envies.
Descriptif produit

Alors que l'un des sommets de la pop mancunienne et donc anglaise, le premier album de The Stones Roses, bénéficie d'une luxueuse et opportune réédition, Manchester ne cesse de se réinventer un présent sur les traces de son glorieux passé. The Longcut poursuit ainsi avec fierté et classe cette prodigieuse filiation de groupes, provenant de la cité ouvrière, creuset de tant de (r)évolutions de la pop culture.Après le premier succès britannique de leur 1er album, A Call And Response, paru en 2002 sur Deltasonic, The Longcut a préféré reprendre sa liberté pour enregistrer Open Hearts à sa guise. Plus qu'un label, le trio a trouvé avec Melodic une maison aux aspirations en phase avec les velléités du trio. Enregistré à domicile, de la cave au grenier, par David Jones, le guitariste de Nine Black Alps (signé évidemment chez Melodic), sur du matériel analogique, Open Hearts est très probablement l'un des albums les plus brillants et malins de l'année.Malin car The Longcut ne cherche en rien à renier ses influences, tant, pour ces 3 musiciens Happy Mondays, New Order et autres Doves sont comme des copains de pub. Alors, ils s'approprient tout cela sans trop se poser de questions. En résulte un album réjouissant qui oscille entre noisy rock, pop dansante, électro percutante. The Longcut aime à dédoublé la batterie par une rythmique électro tandis que basse et guitares se font bavardes, souvent vindicatives même. Et puis surtout le trio compte un batteur qui chante terriblement bien, même s'ils usent et abusent d'une multitude échos sur les voix. Mais si The Longcut est capable de break dévastateur comme sur Tell You So dans un véritable déchaînement abrasif, ils claquent aussi une ballade narcotique très réussie (Mary Bloody Sunshine).Un album définitivement malin, insidieusement entêtant.

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.  En savoir plus fermer