Vos centres commerciaux Auchan sur Aushopping.com CHOISIR UN CENTRE COMMERCIAL

OUT LOUDER

UNIVERSAL MUSIC DV

OUT LOUDER, disque qui inaugure le nouveau label Indirecto Records de MMW, ...

> Lire la suite


Cet article n'est pas disponible à la vente sur Aushopping.com.
Pour le mémoriser, ajoutez-le à votre liste d'envies.
Descriptif produit

OUT LOUDER, disque qui inaugure le nouveau label Indirecto Records de MMW, marque la première collaboration à quatre mains de Medeski Scofield Martin & Wood. A Go Go' sorti en 1998 chez Verve était l'album de John Scofield, nous étions essentiellement des accompagnateurs. Musicalement, OUT LOUDER vient de nous tous, explique Wood. Et Scofield rajoute: On a toujours bien fonctionné en tant que quartet, je voulais voir ce qui se passerait si on créait une vraie collaboration où tout le monde pouvait jouer en liberté totale. Enregistré en moins d'une semaine dans le centre de Brooklyn au célèbre studio Shacklyn appartenant à MMW, OUT LOUDER empeste les sous-sols miteux et néanmoins fougueux où il est créé. Le fait d'avoir été là-bas a rendu la musique d'autant plus grunge, dit Wood. On avait l'impression d'être un 'garage band' affamé, toujours à la recherche des riffs et des grooves les plus cools sans nous soucier de la perfection. Nous nous sommes laissés aller. On était tous dans la même pièce avec les amplis et tout le matériel, chacun ressentait mieux ce que les autres jouaient, et on pouvait vraiment réagir à tout ce qui se passait autour. Disons que nos improvisations et l'écriture représentent 60% de l'ensemble, rappelle Martin. Le style MMW habituel consiste à entrer en studio sans la moindre idée de ce qu'on va faire. On joue ensemble, c'est tout, et quelque chose va en sortir. On a essayé beaucoup d'idées différentes avec John, mais les meilleures semblent résulter de l'improvisation. Avec leurs envies de jazz, funk, rock, soul et reggae, cette approche permet de comprendre pourquoi les grooves riches et les harmonies sophistiquées de OUTLOUDER exigent d'être approfondis, même s'ils vous donnent envie de danser. Les gens font la connexion avec les grooves et le funk, ils les sentent dans les tripes, dit Medeski. Nous comprenons les harmonies complexes, mais finalement nous savons qu'on n'a pas besoin de jouer toutes ces notes pour toucher les gens.

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.  En savoir plus fermer