Vos centres commerciaux Auchan sur Aushopping.com CHOISIR UN CENTRE COMMERCIAL

PENINSULAR

AUTRE DISTRIBUTION

Lauréat de la meilleure bande originale au SUNDANCE FESTIVAL 2013 pour le film '......

> Lire la suite


Cet article n'est pas disponible à la vente sur Aushopping.com.
Pour le mémoriser, ajoutez-le à votre liste d'envies.
Descriptif produit

Lauréat de la meilleure bande originale au SUNDANCE FESTIVAL 2013 pour le film 'Matre milo' - Sortie de la BO le 24/06 Un courant. C'est ce qui semble porter la musique de l'auteur-compositeur multi-instrumentaliste Robin Foster. Un flux hypnotique charriant des images de paysages qui défilent, de villes qui palpitent dans la nuit et de couleurs troubles, dans un 'road movie' sans fin. Ensorcelantes et sensuelles, ses compositions instrumentales mélancoliques font jaillir une tension aussi insaisissable qu'indéniable, gorgée de textures cinématiques fortes, de boucles électroniques et de claviers aériens ; le tout porté par des vagues de guitares.Dans les volutes tantôt subtiles tantôt puissantes où ondoie la musique de Robin Foster, des influences se distinguent par petites touches : Talk Talk, Sigur Ros, Godspeed You Black Emperor!, Radiohead, New Order ou même The Smiths... Mais d'autres inspirations nourrissent aussi le postrock cinématique du britannique : les images de Michael Mann (Heat, Miami Vice), Ridley Scott (Bladerunner) et David Lynch ; les musiques d'Ennio Morricone (Pour quelques dollars de plus) aussi.De Life is Elsewhere au Sundance Festival : la musique, l'image et la route .En 2008, Robin sort un premier album salué par la critique : Life Is Elsewhere. Puis vient Where do we go from here? fin 2011, avec les belles collaborations de Dave Pen (BirdPen, Archive) et Ndidi O.L'accueil critique est à l'avenant, et Robin passe l'année suivante sur les routes, captivant le public partout en France, en Belgique et en Allemagne. Du duo entre Foster et l'auteur/réalisateur nommé aux Oscars Sean Ellis naissent des collaborations pour des marques aussi prestigieuses que Hugo Boss et Kenneth Cole. Après le succès de son deuxième album, Robin se consacre à l'écriture de la bande originale de Metro Manila, le premier long-métrage d'Ellis (sortie en France en juin 2013).La bande originale de Metro Manila terminée, Robin pouvait s'attaquer à son nouveau projet, beaucoup plus personnel, cette fois : PenInsular - un troisième album enregistré dans le studio de Robin à Camaret, en Bretagne. Un album entièrement instrumental, voulu comme un hommage à la ville d'adoption de Robin et à ses habitants. Mixé à Manchester par Jim Spencer (The Charlatans, Vaccines, New Order), chaque titre de PenInsular porte le nom d'une région de la péninsule et fait souvent référence à ses paysages naturels. Robin parle de cet album comme d'une carte postale du bout du monde .On y retrouve capturée à la perfection l'essence même de cette côte magnifique et sauvage.

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.  En savoir plus fermer