Vos centres commerciaux Auchan sur Aushopping.com CHOISIR UN CENTRE COMMERCIAL

RAICES Y CULTURAS

RUE STENDHAL DIFFU

Figure emblématique de la musique martiniquaise, Dédé Saint Prix pousse toujours ...

> Lire la suite


Cet article n'est pas disponible à la vente sur Aushopping.com.
Pour le mémoriser, ajoutez-le à votre liste d'envies.
Descriptif produit

Figure emblématique de la musique martiniquaise, Dédé Saint Prix pousse toujours plus loin les frontières de sa Caraïbe. Son dernier opus réalise un rêve d'enfant, en artiste accompli : enregistrer à Cuba, toutes racines mêlées, dans le tempo de l'île majeure! Même si le cyclone Sandy s'invite à la fête...Un parcours qui nous entraîne de la Havane à Santiago, vers les sonorités de la guitare tres, les couleurs des congas, de la guira ou de la gaita (flûte traditionnelle), enveloppé dans les basses de la marimbula, les guitares, bien cuivré de saxo, trombone et trompette et même d'un cajon péruvien !Avec l'envie d'en découdre dans la joie, Dédé fait s'enlacer les rythmes du chouval bwa, du kolokoto du carnaval avec la cumbia et le son cubano. Les tonalités du créole, le velours de la langue espagnole viennent ourler des reprises de chansons anciennes et de nouveautés avec la grande complicité du chanteur et compositeur Roberto Linares.Hymne à son île natale, aux antillais des Grandes et des Petites Antilles, plaisir de se faire bercer dans les bras de la belle Cuba pour lui conter les subtilités du François (ville natale de Dédé en Martinique) et les secrets de la commune du Lamentin en toute légèreté et spontanéité.Si l'Education Nationale a perdu un éminent instituteur, la musique martiniquaise a gagné un ambassadeur. Dédé Saint-Prix, après 40 années de carrière, possède à l'évidence son titre de griot des îles. Chroniqueur des réalités sociales, moraliste ou fabuliste, ses trente albums au compteur témoignent d'une vitalité menée pour une guerre pacifique : celle de propager à travers le monde sa culture musicale martiniquaise : bèlè, chouval bwa, ou biguine... Dédé Saint Prix possède aussi la science des autres musiques de la Caraïbe, qui l'ont mené à apprendre du gwoka guadeloupéen, du kompa haïtien, ou des autres sons cubains ou portoricains.Toutes les finesses des percussions afro-caribéennes ont su lui dévoiler leurs grands et petits secrets. Un seul credo : ouvrir ses oreilles et son coeur, écouter pour entendre le langage musical européen indien ou américain et maintenir le refus permanent des cloisonnements.Leader ou membre de nombreux groupes comme La Selecta, Pakatak puis Avan-Van dans les années 80, faisant parti de l'aventure de l'emblématique groupe Malavoi, Dédé s'est aussi installé en région parisienne ou à Angoulême pour mener son Chouval bwa sans frontière . Cette musique de manège d'antan qui pousse vers les Melanj , récolte les albums LPK ou Fruits de la patience dans les années 90 et 2000.Soucieux d'être aussi au plus près de la transmission, Dédé affectionne le terrain des écoles, des conservatoires ou des hôpitaux car sa musique soigne l'âme et l'esprit à l'évidence. Il n'y a qu'à venir le voir mettre en marche et en rythmes toute une assemblée de novices munis de simples bâtons de bois pour comprendre ce don généreux qui fait vaincre les inhibitions. En pleine maturité, sa nouvelle aventure musicale l'a conduit à enfin réaliser un vieux rêve : jouer et enregistrer à Cuba. La po kabrit !Caroline Bourgine - Mars 2013

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.  En savoir plus fermer