Vos centres commerciaux Auchan sur Aushopping.com CHOISIR UN CENTRE COMMERCIAL

TABLEAUX DE VOYAGE DE VINCENT DINDY

SOCADISC

Un ensemble de pièces où l'aquarelliste rencontre le musicien.Les Tableaux de ...

> Lire la suite


Cet article n'est pas disponible à la vente sur Aushopping.com.
Pour le mémoriser, ajoutez-le à votre liste d'envies.
Descriptif produit

Un ensemble de pièces où l'aquarelliste rencontre le musicien.Les Tableaux de voyage sont des illustrations sonores du chemin accompli par Vincent d'Indy vers Bayreuth, époque heureuse où il pouvait peindre et composer dans les paysages superbes de la Suisse et du Tyrol.Album d'un pèlerin : Le chemin vers Bayreuth emprunté par Vincent d'Indy révèle un autre aspect de sa personnalité.Aspect plus serein et détendu, illuminé jusque dans le Nocturne par l'infl uence d'un Schumann apaisé, celui des Scènes de la forêt et de L'album à la jeunesse. Le grand compositeur et pédagogue rigoureux, maître du contrepoint et de l'harmonie, se transforme dans son habit de voyageur. Il a tout simplement pris l'appareil photo et le magnétophone nécessaires à tout reportage. Époque oblige : les photos seront des aquarelles et l'univers sonore suggéré par ses pièces pour piano, Tableaux de voyage et Valses. (La plupart dédiées à des compagnons du trajet). Au travers des images et des sons, il s'agit bien d'instantanés, cartes souvenirs qui portent souvent le nom des lieux-dits et des villages traversés. la rapidité obligée de l'aquarelliste s'ajoute le jaillissement spontané de l'auteur. Peintures et musique deviennent un même art de l'instant. Écouter et voir cette partie de l'oeuvre de Vincent d'Indy, c'est ressentir profondément le bonheur qui l'inspire. Cependant, comme nous retrouvons parois d'anciens albums, une certaine nostalgie prend place au fond du coeur. Gabriel Dupond l'a nommé mélancolie du bonheur . D'Indy, Fauré, Messager et bien d'autres faisaient alors leur chemin de Compostelle vers celui que Claude Debussy appelait affectueusement le vieil empoisonneur en pensant à Tristan. Allait-il voir un lever ou un coucher de soleil ? Qu'importe ! Un astre les guidait et avait pour nom Richard Wagner. Le mystérieux ? dont le thème revient comme un leitmotiv tout au long des treize tableaux ne garde-t-il pas la trace du sacrement de Parsifal ? Vincent d'Indy, tel un roi mage a laissé les simples présents d'un artiste que nous admirons.Gérard-Marie Fallour : Le pianiste Gérard Fallour, accompagnateur apprécié, a aussi participé à de nombreux concerts en tant que soliste et chambriste. Invité de Radio France, du Festival de Lille, il s'est produit en Allemagne, en Italie, en Espagne, en Turquie, au Japon, en Amérique du Sud et en Russie. Avec Stephen Paulello, il consacre une partie de son activité au répertoire avec deux pianos. Ils ont notamment enregistré chez M10 les grandes oeuvres de Ravel pour cette formation ainsi qu'une transcription de Max Reger des Variations Goldberg de Bach. Lauréat de plusieurs concours internationaux, Gérard Fallour a reçu les conseils des grands pédagogues Raphaël de Silva, et Monique Deschaussées et s'est perfectionné auprès de Bruno Rigutto, Daniel Wayenberg et des membres du quatuor Amadeus pour la musique de chambre. Il est aujourd'hui un professeur recherché. Fondateur des Rencontres Musicales de Pont Saint-Esprit et directeur artistique du Festival du Plateau Picard, Gérard Fallour a collaboré avec Colline Serreau pour son fi lm: La Belle Verte, sa pièce musicale Le Salon d'été ainsi que Dix-huit ans après où il apparaît à l'écran.

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.  En savoir plus fermer