Pop et rock - LOVE OVER GOLD par CULTURA
Vos centres commerciaux Auchan sur Aushopping.com CHOISIR UN CENTRE COMMERCIAL

LOVE OVER GOLD

UNIVERSAL MUSIC DV

Nouveau changement de personnel en 1981 chez Dire Straits : l'anglais Alan Clark ...

> Lire la suite


Pour le mémoriser, ajoutez-le à votre liste d'envies.
Descriptif produit

Nouveau changement de personnel en 1981 chez Dire Straits : l'anglais Alan Clark apporte son orgue Hammond et le californien Hal Lindes sa guitare pour l'enregistrement de Love Over Gold, le premier album n1 du groupe en Angleterre. L'interminable et lyrique Telegraph Road mi-ballade mi-blues qui le débute est le véhicule parfait pour ses parties de guitare disséminées tout du long soutenues par des nappes d'orgue qui ont bien vieilli, mais on reste séduit par l'instrumentation impeccable et les envolées flatteuses à l'oreille comme son final crescendo (encore plus spectaculaire en concert, comme peut en témoigner la version incluse dans Alchemy). La chanson a été inspirée à Knopfler par une autoroute du même nom située dans le Michigan et partant de Detroit vers le nord de l'Etat. Certains critiques (de mauvaise foi, bien sûr...) ont déclaré à l'époque que Dire Straits virait au Rock progressif ; l'un d'entre eux ayant l'impression d'entendre du Emerson Lake & Palmer avec des racines Blues. Remarque exagérée mais pas fausse... lorsqu'on reste sur l'impression du morceau de clôture It Never Rains. Car l'ensemble produit un excellent fond musical pour d'autres activités comme faire la vaisselle ou ses courses au supermarché. Deux fois moins long mais tout aussi longuet suit Private Investigations dont l'intro piano/guitare sèche hispanisante faisait s'allumer les briquets et s'agiter les bras dans les salles de concert. Industrial Disease marque un soupçon de conscience sociale chez cet ancien reporter devenu millionnaire : riffs de guitares hachées sur fond de nappes d'orgue pour conter le déclin de l'industrie britannique sous l'ère Thatcher, et son quota de fermetures d'usines et de grévistes. Le vers ...you've got smokers cough from smoking brewer's droop from drinking beer cite en clin d'oeil le premier groupe de Mark Knopfler, Brower's Droop.

En visitant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de vous proposer des services et des offres adaptés à vos préférences.  En savoir plus fermer